/  Le fer   /  Quels aliments privilégier pour une santé de fer ?

Quels aliments privilégier pour une santé de fer ?

Le fer est un minéral qui joue un rôle prépondérant dans le bon fonctionnement du système nerveux. Il permet également de lutter contre la fatigue et intervient entre autres dans les processus de mise en place des défenses immunitaires du corps. Une carence en fer dans l’organisme est source d’anémie car le fer associé à l’hémoglobine est le constituant majeur des globules rouges, cellules chargées du transport de l’oxygène. L’anémie est donc l’appauvrissement du sang en globules rouges et elle conduit à un état de faiblesse générale de l’organisme (moindre résistance aux infections, baisse des performances intellectuelles, etc.). Afin de la prévenir, voici quelques aliments riches en fer à privilégier dans votre alimentation.

Les épinards

Les épinards sont des légumes très riches en fer. Leurs vertus varient selon le mode de consommation (cru, à la vapeur, bouilli, etc.) mais dans tous les cas, il s’agit d’une mine d’or nutritionnelle. En dehors de leur forte teneur en fer, les épinards sont peu caloriques et conviennent donc à ceux qui désirent perdre du poids. Par contre, ce sont des légumes très fragiles. Il faut donc les cuire quelques minutes afin de ne pas les dénaturer et d’en préserver tous les bienfaits.

D’autres aliments riches en fer sont les légumineuses.

Les légumineuses

Il s’agit d’un groupe d’aliments comprenant les petits pois, le soja, les haricots (rouge et blanc) ou encore les lentilles. Les petits pois par exemple, font partie des légumes les plus populaires car ils plaisent aux grands et aux petits. Faciles à cuisiner et riches en fibres, ils peuvent être intégrés à l’alimentation dès 6 mois. Les lentilles quant à elles sont les plus digestes de cette famille. Riches en protéines, elles présentent l’avantage d’être disponibles toute l’année et faciles à intégrer dans l’alimentation.

En dehors des légumes, les viandes sont également d’excellentes sources de fer. Le fer qu’elles contiennent est d’ailleurs mieux absorbé par l’organisme que celui présent dans les végétaux.

Les abats

On y retrouve en tête de liste le foie de porc, les rognons d’agneau et le foie de bœuf. Ce sont de précieux alliés dans la lutte contre l’anémie et également d’excellentes sources de vitamines. Les abats sont souvent utilisés en cuisine et sont donc faciles à intégrer dans un régime anti-anémie.

Les viandes rouges, la volaille et les fruits de mer constituent aussi une bonne source de fer.

La volaille, les viandes rouges et les fruits de mer

Ces aliments en plus de représenter une source importante de fer, contiennent un facteur qui améliore son absorption par l’organisme. Consommer donc un repas fait de légumes et de viandes augmente la quantité de fer assimilée par l’organisme.

Si vous êtes une personne à risque de faire une anémie (femme enceinte, nourrice, personnes atteintes de maladies chroniques, etc.), vous devriez éviter les aliments suivants.

Les aliments à éviter

Ce sont des aliments qui gênent l’absorption du fer par l’organisme. Il est donc recommandé de les consommer en dehors des repas ou d’apporter des sources de fer externes en complément. Il s’agit du thé, du café, des céréales complètes, de l’alcool, etc. il faut aussi éviter les médicaments qui diminuent l’acidité gastrique.