/  Le fer   /  Quand dois-je prendre un complément de fer et à quelle fréquence ?
prise de complément de fer

Quand dois-je prendre un complément de fer et à quelle fréquence ?

Si vous avez un manque de fer, votre médecin peut vous prescrire d’abord un régime riche en fer. Si cela ne suffit pas, il pourrait vous donner aussi des compléments de fer comme de la Lactoferrine. Dans ce cas, il est indispensable de savoir comment prendre un complément de fer et la quantité. On trouve ces supplément sous forme de gélules, de comprimés ou de liquide et ils portent différents noms.

Quand dois-je prendre un complément en fer ?

La prise de complément de fer est nécessaire en cas de manque de fer (ou carence en fer) qui peut causer une maladie appelée l’anémie ferriprive provoquant de la fatigue, un manque d’énergie, une peau plus pâle, un risque plus grand d’infections et un manque de concentration

Le manque de fer survient lorsque vous ne fabriquez pas assez de globules rouges et quand les réserves en fer de votre corps sont très basses.

À quelle fréquence puis-je prendre les compléments de fer ?

Certains suppléments doivent être pris en 2 ou 3 fois dans une journée tandis que d’autres peuvent être pris en une seule fois.

Vérifiez également avec votre médecin ou votre pharmacien le moment idéal pour prendre votre supplément de fer surtout si vous prenez déjà d’autres médicaments ou des produits naturels.
Par ailleurs, le dosage quotidien conseillé ou recommandé aux adultes qui ont une carence est de 150 mg à 200 mg de fer par jour. L’une ou l’autre des formes de fer suivantes peut être employée.

Lorsqu’un complément permet une meilleure absorption du fer comme la Lactoferrine, il est suffisant de prendre une seule gélule à jeun.
Découvrez ici les bienfaits de la Lactoferrine

Que dois-je éviter pendant la prise ?

Le fer peut être moins bien absorbé à cause d’éléments présents dans certains aliments comme :

– les épinards
– le chou-fleur
– la rhubarbe
– le chocolat
– les produits céréaliers à grains entiers
le thé et le café
– les suppléments nutritifs
– les produits laitiers

Évitez d’en manger avec la prise de complément de fer. Il est aussi déconseillé de prendre des comprimés entérosolubles qui résistent à l’acidité de l’estomac.

Les effets indésirables possibles.

La supplémentation en fer peut causer de la constipation, des douleurs abdominales ou des nausées. Les personnes qui ont des malaises digestifs peuvent tenter diverses solutions. Pour cela prenez le supplément avec les repas; réduire la dose; opter pour du sulfate ferreux sous forme liquide, généralement mieux toléré. En cas de constipation, manger davantage de fibres et augmenter sa consommation d’eau est parfois suffisant. Par ailleurs, la supplémentation en fer rend les selles noires.