/  Filtrer l'eau   /  Un bilan des pesticides en France aujourd’hui
Slider des pesticides en France

Un bilan des pesticides en France aujourd’hui

Bien qu’il faille reconnaître qu’il existe des pesticides naturels, la plupart des pesticides que nous retrouvons aujourd’hui sur le marché sont des produits chimiques produits en laboratoire, et absolument indispensables pour une bonne agriculture, tant leur utilisation produit des rendements assez satisfaisants. Un Etat ne peut survivre sans une bonne production agricole, c’est la raison pour laquelle la plupart des gouvernements préconisent et encouragent l’utilisation des pesticides au quotidien pour les travaux agricoles, à petite ou à grande échelle, mais cette utilisation n’est plus libre aujourd’hui et est régulée par la loi, car c’est bien une affaire de professionnels.

Dans la majorité des cas, l’utilisation de ces pesticides a pour but de cibler et détruire certains parasites nocifs pour les plantes, mais seulement les industriels ont souvent tendance à négliger l’impact de ces produits sur les autres organismes et plantes parfois utiles pour l’ensemble de l’écosystème.
Des études ont montré qu’il existe un réel risque d’exposition aux maladies cardiovasculaires, maladies respiratoires et aux cancers à cause de la pollution des eaux par les pesticides.

Dans cet article, nous allons parler de l’utilisation des pesticides en France de nos jours, et montrer dans quelle mesure l’emploi des pesticides n’est certainement pas à négliger pour une bonne agriculture, tout en maîtrisant parfaitement les dangers liés à cette pratique, afin de tirer le meilleur parti d’une agriculture intensive et responsable.

Quel est l’état de l’utilisation des pesticides en France ?

Depuis le milieu des années 2000, des plans stratégiques (notamment le plan Ecophyto 2018 mis sur pied en 2008 pour une évaluation sur 10 ans) ont été mis sur pied en France et dans toute l’Europe pour réduire l’utilisation des pesticides au moins de moitié, en prônant des techniques d’une agriculture raisonnée et non intensive, et l’adoption d’itinéraires à bas intrants de pesticides par culture.

Malgré tous ces plans stratégiques mis sur pieds, notamment pour la protection des populations, on constate bien des années plus tard que l’agriculture intensive prend toujours le dessus, et que la réduction de l’utilisation des pesticides n’était peut-être pas la solution idéale pour lutter contre la pollution des eaux et du sol par les pesticides, tant il faut reconnaître que les besoins en produits agricoles deviennent de plus en plus élevés pour les hommes et les animaux.

Où en sommes-nous avec les pesticides en France ?

Malgré le taux d’utilisation des pesticides en baisse, le problème de son augmentation est toujours présent. L’agriculture est le socle de développement de tout pays sérieux, et toute agriculture à grande échelle ne peut perdurer sans l’utilisation des pesticides et autres intrants de manière contrôlée pour booster la production. Mais en France particulièrement, on note ces dernières années une baisse de la production agricole de certaines matières, et pourtant la population s’accroit de plus en plus.

Peut-être c’est une conscientisation des populations et une communication massive gouvernementale à l’usage des pesticides qui pousse à son taux largement en baisse, mais une chose est certaine, si on utilise des pesticides de manière contrôlée et régulée par des professionnels, le risque de pollution et de contamination sera considérablement réduit.

Le risque de la présence de pesticides dans l’eau potable

De nombreux gouvernements soutiennent l’utilisation des pesticides, car leurs effets pour l’agriculture est prouvé de nos jours. Mais cela n’est pas sans danger. Vous êtes sans ignorer que les pesticides sont des produits chimiques potentiellement dangereux pour la santé de l’homme et des animaux, et leur infiltration dans l’eau potable pose un réel problème dont il est urgent de réagir très rapidement.

Depuis de nombreuses générations, avec le développement scientifique et le progrès technologique, la pollution de l’eau est une question centrale pour tous ces gouvernements, car certains ménages se voient contaminer par les pesticides et à d’autres produits chimiques, suite à l’activité des industries agroalimentaires avec de plus en plus une agriculture intensive, qui est le principal facteur responsable de la pollution de l’eau potable par les pesticides.

Dans le but de protéger les populations, certains pesticides comme par exemple le glyphosate, ceux contenant des molécules de DDT et autres, sont désormais interdits aux jardiniers amateurs depuis 2019 en France par la loi, et il y a même désormais une taxe pour l’utilisation des pesticides. L’utilisation des pesticides reste un atout pour l’agriculture, mais seulement les dangers majeurs qu’elle présente impose que cette utilisation soit faite par des spécialistes.

Voici ci-dessous quelques articles qui pourrait vous intéresser :

Pourquoi est-il important de contrôler l’eau que nous buvons ?
Il peut subsister des particules dans l’eau potable comme le calcaire et le chlore. Des éléments qui peuvent être néfaste pour notre corps.

La fontaine à eau filtrante
Filtrez votre eau avec la fontaine filtrante Pimag Waterfall de la marque Nikken

Pourquoi la présence de résidus dans l’eau potable peut être nocive ?
Naturellement, votre corps a besoin d’une certaine quantité d’eau pour rester en bonne forme. Cependant, certains éléments contenus dans l’eau comme l’arsenic peuvent être nocifs pour l’organisme.

Pourquoi filtrer l’eau du robinet ?
L’eau potable passe notamment par plusieurs systèmes de traitement et de contrôle qui permettent de distribuer une eau de robinet de qualité. Toutefois, il est nécessaire de filtrer l’eau du robinet

L’eau ionisée qu’est-ce que c’est ?
L’eau ionisée est un eau qui a été restructurée, elle est aussi appelée eau alcaline. Elle aurait de nombreux bienfaits sur l’organisme et le corps.