/  Cosmétique   /  Les algues de la mer d’Iroise
mer iroise

Les algues de la mer d’Iroise

La mer d’Iroise fait partie du plus grand océan Atlantique entre l’île de Sein et Ouessant et est située sur la côte bretonne, dans l’ouest de la France. La mer est contenue dans la mer Celtique et fait partie des mers les plus dangereuses d’Europe, en particulier pour les navires de mer pendant les hivers, lors de violentes tempêtes accompagnées d’énormes vagues. La mer d’Iroise a été désignée réserve de biosphère en 1988 en raison de sa riche vie marine et est devenue le premier parc marin à être créé en France en 2007.

La mer d'iroise est très connue pour avoir une grande variétés d'algues

La mer d’Iroise

Faisant partie de l’océan Atlantique, cette petite mer celtique est aussi l’une des plus dangereuses d’Europe. Cette mer est aussi réputée pour être l’un des plus beaux coins du littoral, avec un grand nombre d’îlots et d’îles rocheuses, qui peuvent être isolés comme l’île de Sein ou regroupés comme ceux de l’archipel de Molène.

Ses profondeurs très variées ainsi que sa situation à l’entrée de la Manche expliquent l’intensité des courants qui la caractérisent. Pour cette raison, lorsque la Manche « se remplit » pendant l’écoulement, de forts courants sont dirigés vers le nord-est; ces courants s’inversent avec le reflux, lorsque la Manche se « vide ». Ces courants atteignent des vitesses exceptionnelles, comme dans le Raz de Sein ou le Fromveur où la navigation est très complexe. À plus petite échelle, cet effet est reproduit dans la Rada de Brest qui «se vide» et «se remplit» à chaque cycle de marée.

Une autre attraction qui attend les voyageurs qui viennent profiter de cette portion de côte du nord de la France – et de la mer qui la baigne – est la forte concentration de phares sur le territoire (il ne pourrait en être autrement, étant donné les dangers de la côte qui s’y cache) : le phare de Jument et le phare de Kéréon marquent le passage du Fromveur entre l’ archipel de Molène et l’ île d’Ouessant; au sud de Molène, le phare des Pierres Noires; au Raz de Sein, au Faro de la Vieille et au phare de Tevennec, et à l’extrémité ouest de la Chaussée de Sein, le phare d’Ar Men. La côte et les îles de la mer d’Iroise sont également parsemées de phares d’exception : le phare de Saint-Mathieu et le phare de Kermorvan à l’entrée des canaux Four et Helle, le phare du Petit Minou à l’entrée de l’embouchure de Brest, sans oublier les phares des îles de Sein et d’Ouessant. L’île d’Ouessant compte à elle seule cinq phares: le phare Kéréon, le phare Nividic, le LA JUMENT, la balise du Créac’h et le phare du Stiff accompagnant la tour radar raide qui surveille la ruelle d’Ouessant.

Les algues de la mer d’Iroise

La mer d’Iroise est connue pour sa riche faune et flore. La région est spécifiquement connue pour être l’environnement le plus riche en algues du continent européen. Il existe environ 300 espèces d’algues marines qui poussent dans la région. Les îles rocheuses de la mer d’Iroise offrent un habitat idéal pour les algues. La présence d’un grand nombre d’algues marines et d’autres espèces et faune marines a conduit à la désignation de la zone comme réserve de biosphère.

Les algues sont récoltées à la main sur les plages à marée basse, de préférence lorsqu’elles sont encore recouvertes d’eau de mer. Les algues lamellaires quant à elles sont récoltées par bateau. Une fois récoltées, les algues sont lavées pour éliminer le sable, les coquilles et autres particules.

Utilisation cosmétique des algues.

L’utilisation industrielle des algues a débuté au début du XXe siècle avec les premiers laboratoires spécialisés dans la recherche et la commercialisation de cosmétiques à base d’algues en France. Les premiers produits à base d’algues sont les savons, les crèmes à raser, les shampooings, les colorants, les rouges à lèvres, les toniques, le maquillage, les mousses et divers produits de bain.

En peu de temps, l’utilisation d’algues dans les produits cosmétiques a été très demandée en raison de sa forte teneur en oligo-éléments, sels minéraux, vitamines et acides aminés qui servent à maintenir le bon aspect extérieur de la peau, puisqu’ils sont directement assimilés par cellules de la peau.

Les formes d’application les plus courantes sont les gels, les masques, les émulsions, les shampooings, les lotions et les crèmes, et ses nombreuses utilisations comprennent les traitements tonifiants, hydratants, rajeunissants et anticellulite.

Avantages cosmétiques

L’utilisation d’algues dans la formulation des cosmétiques se déroule à deux niveaux. D’une part, nous avons les préparations dans lesquelles des extraits végétaux d’algues sont ajoutés comme agent actif, et d’autre part, l’utilisation de phycocolloïdes comme agent gélifiant pour la texture cosmétique.

Propriétés cosmétiques des algues

Les algues en tant qu’actif
Grâce à sa composition, les algues ont entre autres de grandes propriétés tonifiantes, hydratantes, adoucissantes, nettoyantes, drainantes, antioxydantes et nourrissantes. Son efficacité et sa fonction cosmétique varient en fonction de la dose et de l’extrait utilisé.

Purifiant: les algues stimulent la circulation et favorisent l’élimination des toxines.
Hydratant: tous les traitements à base d’algues ont un grand pouvoir hydratant sur la peau, car ils libèrent des substances gélatineuses qui apportent de l’eau supplémentaire au derme.
Nutritif: les algues contiennent des glucides, des lipides, des protéines, des minéraux et des oligo-éléments.
Tonification: l’apport de minéraux augmente l’élasticité et la tonicité de la peau, réduisant sa flaccidité (son aspect flasque).

Phycocolloïdes (polysaccharides)

Les parois cellulaires des algues marines contiennent des polysaccharides (phycocolloïdes ou hydrocolloïdes) qui leur donnent de la souplesse et leur permettent de s’adapter à la variété des mouvements des eaux dans lesquelles elles se trouvent. Lorsqu’ils sont dispersés dans l’eau sous forme de substances colloïdales, les phycocolloïdes augmentent leur viscosité (d’où leurs applications comme agents épaississants) ou forment des gels. C’est pourquoi ils apportent une texture lisse et onctueuse en tant qu’agent gélifiant ou modérateur de texture sous différentes formes cosmétiques.

L’importance des cosmétiques à base de produits contenant des algues est connue pour les résultats qui peuvent être obtenus à la fois dans les soins du visage et du corps. Les algues ont ainsi quitté leur micro-marché et, grâce à l’efficacité de nombreuses molécules, elles apparaissent désormais comme des matières premières originales de choix utilisées par les grandes marques cosmétiques internationales.

Quelques liens :

L’impact des OGM pour notre santé.
Vous allez découvrir tous les conservateurs chimiques que l’on peut rencontrer.

Comment mesurer le pH de sa peau ?
Le pH de la peau est un moyen de mesurer l’acidité de notre peau.

Qu’est ce qu’un pH neutre ?
Il est important d’avoir une peau avec pH neutre pour plusieurs raisons